Une femme enceinte peut-elle boire le café ?

Une femme enceinte peut-elle boire le café ?

La consommation de l’eau est une chose très importante pour tout être humain, encore plus pour la femme enceinte. La prescription sanitaire pour cela exige que l’on consomme entre 02 à 03 litre par jour. Ceci est à l’avantage de la mère et du bébé qu’elle porte, car l’eau participe à une bonne hydratation et éliminera les déchets accumulés dans le système organique. N’oublions pas les problèmes de constipation qui peuvent survenir ; ainsi vous faites d’une pierre deux coups. Outre cette boisson naturelle divine, il est aussi conseillé la consommation de bouillons, les soupes, le lait ou même les jus de fruit.

Toutefois, des restrictions se font remarquer pour le café, le thé ou les autres boissons énergisantes en général, faute de leur forte teneur en caféine. Si vous êtes un adepte de cet élixir au goût envoutant qu’est le café, il se peut que cela vous pose problème. Mais une femme enceinte peut-elle réellement boire le café ou il faut-il juste prendre des précautions ?

Effets de la caféine sur la femme enceinte

Malgré sa forte teneur en polyphénols (puissants antioxydants) qui sont d’une nécessité absolue pour l’organisme, le café contient toutefois la caféine (la molécule alcaloïde de cette boisson) qui est capable de stimuler le système nerveux du sujet, encore plus si ce dernier est une femme enceinte. Comme effets secondaire, on a la nervosité, des palpitations et des maux de tête.

Ses méfaits vont encore au-delà de la normale si la dose de caféine est beaucoup trop forte dans votre organisme. Il est plus que certain que le café va accentuer d’avantage les petits maux fréquents de votre grossesse, comme aggraver vos nausées et/ou vos brûlures d’estomac si vous en avez.

Ne parlons guère d’insomnie et des troubles de sommeil car malgré ses multiples bienfaits pour la santé, le café n’est pas une boisson à recommander pour une personne dans cet état. Le café peut aussi ralentir l’organisme dans son absorption de fer, et il faut rappeler que cette vitamine est très importante pour la femme enceinte.

Effets de la caféine sur le fœtus

Si la mère est sujet à tous ses effets, le bébé n’est guère épargné. Après consommation, une forte teneur de caféine est transmise au fœtus à travers le placenta car cela n’est plus régulé. Puisque l’enfant est en plein développement, il lui faut davantage de temps contrairement à sa mère, pour qu’il puisse éliminer entièrement la caféine.

Selon certaines études scientifiques, les chercheurs ont déterminé un très fort risque de fausse couche, et la caféine peut également induire un retard de croissance chez ce dernier. Aussi, elle affecte le cerveau en développement en perturbant le processus de migration neuronal.

La recommandation pour la femme enceinte

Toutefois, il n’est pas interdit de boire le café, encore moins pour une femme enceinte. Malgré ses effets néfastes, il ne faut pas oublier les bienfaits du café sur le corps humain, surtout sa particularité à réduire le risque de développer certaines maladies cardiovasculaires, neurodégénératives et même certains cancers. L’organisation mondiale de la santé recommande que la femme enceinte ne devrait pas dépasser 300 mg de caféine par jour.

Ce taux englobe toutes les sources de caféine, que ce soit le café et toutes les boissons énergisantes qui contiennent cette molécule. Par exemple, vous pouvez boire 02 à 03 tasses de café filtre et 05 à 06 tasses de thé (principalement le thé vert). En gros, pour protéger votre bébé ainsi que vous, il faut contrôler votre consommation en caféine, et privilégier celle de l’eau.

Laisser un commentaire